Reportage par Sophie Bourguignon

Franck, grand défenseur des animaux depuis son enfance

Une espèce sans son espace, ça n'a pas de sens ... Si le cirque c'est rêver les yeux ouverts, faisons en sorte que celui-ci n'avance pas les yeux fermés

Franck SCHRAFSTETTER, 40 ans, est professeur des écoles avec des enfants de CP-CE1 (6-7 ans). Il est issu d'une famille avec une maman, un frère et une soeur jumelle. Il vit en couple. Franck est passionné par la photographie et la nature en général. Il développe des campagnes auprès des cirques et des zoos dans le cadre de son association "Code Animal". Il se consacre à la cause animal depuis plus de 16 ans. Franck a été sensibilisé à la cause animale par sa mère, qui recensait tous les animaux qu'elle pouvait sauver et pour qui elle trouvait une famille d'accueil. Franck défendait déjà les fourmis à l'âge de 6 ans. Sensible au sort des animaux depuis sa jeunesse, notamment par le biais de sa maman, il a été également particulièrement touché par certaines images comme par exemple des photographies des baleiniers publiées par Greenpeace. Franck se consacra à la faune sauvage captive et créa Code Animal parce que personne ne traitait encore cette problématique (les autres associations se concentrant sur les problèmes d'élevage ou d'expérimentation animale) Franck trouve son courage dans son indignation et son envie de faire avancer les choses. Il donne l'exemple cher à Pierre Rhabi, une légende d'Amérique du Sud: l'histoire veut qu'un jour alors qu'un incendie ravageait la forêt et que tous les animaux regardaient désemparés le désastre se produire, le colibri, lui, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur un feu, un tatou, agacé de cette agitation dérisoire lui dit alors: "N'es-tu pas fou Colibri? crois-tu vraiment éteindre le feu avec ces gouttes d'eau?" Et le colibri de répondre: "Non mais je fais ma part..." Franck pense que nous sommes comme ce petit colibri. Il ne faut pas attendre une fin en soit à ce que l'on fait mais on participe à ce qu'on fait les gens depuis une centaine d'années et que d'autres continueront de faire et de le faire de façon la plus positive possible, en essayant d'être constructif et le plus ouvert possible.

Reportage par Sophie Bourguignon

Interview

Reportage par Sophie Bourguignon

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE

Lors de notre rencontre au Parc de la Tête d'Or de Lyon, Franck m'expose ses regards et critiques sur les parcs animaliers et les cirques.

Troubles du comportement chez les animaux captifs

Franck évalue le bien être ou mal être de l’animal en observant ses activités telles que le toilettage, les interactions sociales, le marquage du territoire, les déplacements, l’exploration etc. Un tigre qui tourne en rond en prenant l’éternel même chemin n’a pas un comportement normal, ni l’éléphant qui effectue un balancement permanent de la tête, ni le primate qui se lèche à outrance.

Le Parc de la Tête d'Or
Le Parc de la Tête d'Or

Les zoos : un lieu de pédagogie ?

Lors de notre rencontre au zoo du Parc de la Tête d'Or à Lyon, Franck me montre un exemple. Un petit garçon, posé devant la cage d'un panda roux demande à sa mamie "Eh mamie c'est quoi cet animal?" et la mamie de répondre "un renard". Et pourtant la pancarte qui décrit ce "renard" qui se trouve être en fait un panda roux se trouve à moins d'1 mètre d'eux. Peu de gens lisent les pancartes. De plus, Franck me montre également que les animaux sont positionnés dans un ordre complètement aléatoire: on retrouve un animal d'Afrique juste à côté d'un animal provenant d'Asie. Ceci n'aide pas l'enfant à sa compréhension des animaux du monde.

Le Parc de la Tête d'Or
Le Parc de la Tête d'Or

Les cirques et les conditions de vie des animaux

Imposer à un éléphant une position assise par exemple peut entraîner de graves conséquences sur la santé de l'animal voire la mort, nous explique Franck. Les hippopotames qui sont amphibiens n'ont pour unique point d'eau qu'une baignoire dans le fond d'un camion. Les tigres, animaux solitaires pendant la majeure partie de l'année, sont contraints à cohabiter dans la cage centrale. Il est interdit d’utiliser des animaux domestiques et sauvages dans les cirques au Brésil. En France, aucune norme de détention minimale n’existe. La majorité des animaux sont donc détenus dans des espaces restreints (3 à 4 m2). L’article L.214.1 du code rural stipule que « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ». Sa stricte application pourrait permettre un changement de traitement des animaux dans les cirques.

Elephant au cirque

Regard critique sur un parc animalier

Et si on visitait un zoo avec un oeil critique en repensant aux paroles de Franck...

Zoo

Tigre

"Papa, il est prisonnier le tigre?" Les jeunes tigres sont séparés de leurs parents à cause du père qui pourrait devenir agressif avec ses enfants.

Zoo

Hippopotame

L'hippopotame et sa patogeoire minuscule

Zoo

Singe

Derrière sa vitre, le singe tente un contact avec le public

Zoo

Lion/nes

L'animal le plus fort au monde dans un espace de 5m2 derrière une ligne électrique

Zoo

Suricate

Le suricate cherche ce que peut bien être ce bruit d'avion au-dessus de sa tête

Zoo

Bélier

Bélier dans sa gadoue

Zoo

Eléphants

"Il faut les nourrir régulièrement pour les occuper sinon ils s'ennuient", dixit un intervenant du parc dans un documentaire vidéo

Zoo

Porc-épic

Tourne en rond, un problème de comportement

Zoo

Girafes

Un girafon vient de naître. Les zoos se servent de cet argument pour se défendre: la survie des animaux. Mais Franck nous rappelle que cet animal n'est pas faît pour vivre dans notre pays.

Zoo

Ibis

"Maman! Un flamant rouge regarde!"

Connaissez-vous la vraie histoire du tigre blanc?

Franck nous raconte l’histoire du tigre blanc. Le tigre blanc tire en fait sa couleur blanche d’une maladie : une anomalie génétique appelée leucistisme. C’est le maharadjah de Rewa qui, en 1951 décida de reproduire le tigre blanc Mohan, un tigre du Bengale sauvage capturé. Comme son accouplement avec une tigresse de couleur normale nommée Begum ne donna point le résultat escompté mais plutôt des petits de couleur rousse, le maharadjah fit se reproduire Mohan avec l’une des ses filles. Le quatre petits qui naquirent étaient tous blancs. Les tigres blancs sont tous issus de Mohan, ce qui cause de gros problèmes tels des déformations graves dès la naissance (scoliose, strabisme, troubles mentaux, etc.) dus à une consanguinité trop élevée.

Zoo
Zoo
Zoo
Reportage par Sophie Bourguignon

Code Animal

Code Animal est une association sensibilisée à la cause animale et plus particulièrement au travers de leur captivité (cirque, zoo, delphinarium, nacs... ). L'association défend l'idée de respect de tout être vivant, qui s'étend au-delà de la sphère humaine. Code Animal est membre du Comité de Vigilance et d’action pour le bien-être Animal, et de ENDCAP, coalition européenne pour mettre fin à la captivité des animaux sauvages.

Visitez le site de l'association Code Animal